https://www.fencing.my-solutions.fr/contents/fr/d2053_Page-51.html
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
51 utilisateur(s) en ligne (27utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 1
Invités : 50

Ifeche, plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Marshall)

BasBas



Re: Evolution de l'arbitrage du fleuret
#31
Bavard
Bavard


Il n'y avait pas de vidéo à l'époque. C'est plus facile de sanctionner quand on a les images au ralenti pour se conforter.

Pour les autres évolutions d'arbitrage (je pense à la contre-attaque mais aussi à la remise qui subit le même sort et puis tout simplement à l'attaque), je constate qu'il suffit désormais d'avancer pour avoir la priorité et que la seule contre-attaque qui marche est celle avec du fer. D'où sortent ces nouvelles règles ? Pas du règlement FIE en tout cas. Je suis contente de voir que de vaillants arbitres connaissent et surtout aient la force de caractère nécessaire pour faire application de la notion de "temps d'escrime" en compétition. Mais c'est pas demain la veille que les arbitres "télévisés" vont faire pareil.

Date de publication : 21/02/2013 10:23
Haut


Re: desarmement
#32
Bavard
Bavard


Merci pour ces infos. Ceci dit, un truc me chiffonne un peu

Citation :

NicoNunivu a écrit :
Citation :

Marshall a écrit :
Bonjour,
Quand on se fait désarmé, peut-on faire signe à l'arbitre qu'il arrête le match ou est-ce injustifié (ce qui entraîne un carton) ? Merci d'avance pour vos réponses.


Non pas d'interruption abusive dans un tel cas.
Si tu dois lever la main pour demander à l'arbitre d'arrêter le match c'est qu'il n'a pas vu que tu es désarmé ou qu'il est incompétent.


Si je me posais la question du carton pour le désarmé, c'est parce que j'estime que c'est lui qui a tort, il n'avait qu'à tenir fermement son arme, c'est un sport de combat et son adversaire a droit à la riposte. J'avais plutôt l'impression que l'arbitre incompétent serait celui qui dit "halte" instantanément, déniant au tireur son droit à la riposte. Ca me fait un peu penser aux arbitres à l'épée qui arrêtent le match dès que les tireurs sont un peu près, même en l'absence de jeu désordonné ou dangereux...
Bien sûr qu'il faut arrêter (ou faire arrêter) le match quand l'un est désarmé mais quand ? Aussitôt ou à la fin du temps d'escrime ?

Date de publication : 28/01/2013 22:09
Haut


Re: desarmement
#33
Bavard
Bavard


Bonjour,
Quand on se fait désarmé, peut-on faire signe à l'arbitre qu'il arrête le match ou est-ce injustifié (ce qui entraîne un carton) ? Merci d'avance pour vos réponses.

Date de publication : 28/01/2013 20:37
Haut


Re: Se mettre en garde
#34
Bavard
Bavard


Merci à tous. J'ai bien fait attention à augmenter la distance et il y a un léger mieux ! Mais ceci soulève d'autres problèmes : il en faut dans les gambettes et de la précision ! A +

Date de publication : 15/12/2012 20:37
Haut


Re: Se mettre en garde
#35
Bavard
Bavard


Citation :

Essaie en te regardant dans une glace pour voir si a tout hazard tu ne serai pas découvert quelque part .


quelque part au niveau du bras ? C'est donc le bras qu'on doit chercher à protéger en priorité quand on se met en garde à l'épée ? Je veux dire on sera forcément découvert à un endroit vue l'infinité de cibles qu'il y a à l'épée alors s'il y en a qu'une à protéger quand on se met en garde, laquelle choisir ?

Citation :
Si t'as des jolies estafilades bien saignantes sur le bras, c'est pas un problème de position de garde mais plutôt un manque de coordination bras jambes, assez fondamental à l'épée,.


Dans cet ordre la pointe, la main, le bras, pied avant, comme au fleuret ?

Citation :
la meilleure position de garde est celle dans laquelle tu te sens le mieux


En sixte, elle m'est familière ou en octave. Le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas ce qu'il y a de plus indiqué à l'épée, vu l'état de mon bras...

Citation :
garder la lame dans le prolongement du bras et garder le tout parallèle au sol

A ce jour, c'est ce qui a donné les moins pires résultats notamment quand j'ai une ortho, je n'en prends presque pas sur la main. Je me demandais s'il n'y avait pas mieux car je ne trouve pas qu'elle soit top pour être le plus rapidement sur une cible.

Date de publication : 12/12/2012 20:00
Haut


Se mettre en garde
#36
Bavard
Bavard


Bonjour,
Je commence l'épée après des années de fleuret. C'est chouette même si je me fais joyeusement martyriser le bras armé. Je voudrais recueillir vos avis sur la meilleure façon de se mettre en garde notamment pour éviter cela. Je n'ai pas deux épéistes pour l'instant qui m'ont dit la même chose, en particulier sur la pointe (légèrement basse, légèrement haute, vers la coquille de l'adversaire, la main tournée pour fermer dessus, pointe alignée avec le coude et la main...j'ai eu toutes les versions). Et ce que j'observe chez les autres tireurs est tout aussi hétéroclite. Peut-être qu'une majorité se dégagera sur ce forum ! Merci d'avance.

Date de publication : 12/12/2012 14:21
Haut


Re: Quelle est la recette d'une bonne politique sportive?
#37
Bavard
Bavard


Pourquoi y a-t-il plus de licenciés au foot ou au rugby ? Ont-ils remporté plus de médailles/titres mondiaux à la France que l'escrime ? Le facteur le plus évident où ces sports ont un net ascendant est le temps d'antenne dont ils bénéficient. Certes les JO représentent l'essentiel du temps d'antenne dont peut profiter l'escrime et les télé ne diffusant des morceaux d'assauts que s'il y a des français, forcément lorsqu'on s'arrête en 8e de finale, il y a moins de temps de diffusion (cf la journée épées dames par équipe durant laquelle il n'y a pas eu une seconde d'escrime à l'antenne car il n'y avait pas d'équipe française). Ce qui explique la hausse d'inscrits post JO, je pense que c'est le temps d'antenne, pas la nationalité des médaillés (qui ne sont qu'un effet collatéral) car entre 4 et 10 ans, on est pas trop xénophobe et on n'hésite pas à afficher des portraits des stars internationales du foot, du catch ou autre dans sa chambre... Vus les résultats et le nationalocentrisme de France TV, il y a eu très peu de diffusion. Donc moins de gamins ont pu voir ce qu'était l'escrime. Donc moins de gamins demanderont à en faire. Mais si le temps d'antenne de l'escrime n'était pas aussi dépendant de la longévité des tireurs français aux JO par exemple si on diffusait le championnat de France comme pour le foot, le championnat d'Europe, le handisport, etc, ça pèserait assurément sur le nombre de licenciés. Bref, s'il y a une guerre à mener, elle est pour avoir du temps d'antenne et une initiation à l'école primaire.

Date de publication : 06/08/2012 00:09
Haut


Re: Quelle est la recette d'une bonne politique sportive?
#38
Bavard
Bavard


Une démission comme politique sportive ? C'est un peu enfantin de se choisir un bouc émissaire et puis voilà tout est pour le mieux dans le meilleur des monde. Surtout sans choisir le but poursuivi, comme ça au pif on vire quelqu'un et on voit l'effet que ça fait ? pas très cartésien comme méthode. Le but est-il d'avoir des médailles ou d'avoir plein de licenciés durablement passionnés ? Non l'un n'entraîne pas l'autre ces objectifs sont distincts. Ceux qui défendent l'idée que ce sont les médailles qui font venir les jeunes en septembre, se basent sur quoi ? le pifomètre ou des statistiques ? S'il existe des stats merci de les partager. Parce qu'avec toutes ces médailles depuis des années, si c'était proportionnel, il y aurait 100 fois plus de licenciés à la ffe qu'à la fédé de foot ! Et selon ce même raisonnement comme les tireurs français n'ont pas remporté de médaille, il ne devrait pas y avoir de nouveaux licenciés cette année.

Date de publication : 05/08/2012 23:25
Haut


Re: JO Londres 2012 : épée dames
#39
Bavard
Bavard


Ben alors ? On ne lui a pas remis sa médaille en chocolat ? C'était une intox ? Quelqu'un en sait plus ?

Date de publication : 05/08/2012 23:08
Haut


Re: Quelle est la recette d'une bonne politique sportive?
#40
Bavard
Bavard


Citation :
Citation : Citation :
raiemanta a écrit : Bonjour, Dirigeant d'un club depuis une vingtaine d'année,je me pose chaque saison la même question : pourquoi a-t-on un turn over d'environ 50% chez les enfants ? Pour quelles raisons certains enfants continuent-ils l'escrime et d'autres non ? Une analyse approfondie de ces raisons pourrait sans doute nous aider à trouver des idées d'amélioration. Une seule constatation : très souvent, les parents nous disent être désolés que leur enfant arrête l'escrime car ils se sont apperçus des bienfaits et des nombreuses qualités que procure ce sport à leur enfant. Et ce n'est pas une histoire de moyens financiers, car nous sommes dans le 93 et nous proposons une cotisation au même tarif que les autres sports.
Bonjour, J'ai également observé ce fort turn over mais je crois qu'il est visible dans de nombreux sports. Il est normal que des enfants tâtonnent, s'essaient à de nombreux sports pour jauger de ce qu'il leur plait. Pour ma part c'est le contraire qui me paraitrait "inquiétant". D'autre part, on observe que ces enfants qui vont papillonner ailleurs reviennent régulièrement vers l'escrime parce qu'ils ont été mieux suivi que dans d'autres sports et qu'ils l'ont quitté avec joie. Il est vrai que les parents paraissent souvent déçus. Je pense que la qualité de l'encadrement y ait pour beaucoup (nombre d'entre eux nous disent venir du judo ou de la natation ou les cours se font au plus grand nombre) et parce que les valeurs qui sont porté par notre sport sont assez belles. Du coup, il faut proposer aux parents d'essayer Zygomar


Je pense que le turn over est dû au fait que, à l'instar de ce qu'on lit sur ce fil, en dehors de la compétition, rien n'existe. Les uns écrivent qu'il faut pousser les jeunes à faire de la compétition, les autres qu'il ne faut pas perdre de temps avec des matières qui éloignent de la compétition et qui ne servent à rien, d'autres encore qu'il vaut mieux appâter le plus largement... pour mieux détecter les futurs poulains... On fait comprendre aux gamins que le club cherche des champions. Que la société cherche des champions. Les autres ne sont que des pertes de temps. Ces autres cherchent une discipline qu'ils aiment peut-être moins mais où pourront, conformément à ce que la société attend d'eux, devenir quelqu'un. Sachant que la quasi-totalité ne le seront jamais dans aucune des disciplines essayées.

J'ai aimé l'escrime dès que j'ai vu, à la télé ce que c'était (les questions de nationalité des médaillés me passaient largement au-dessus à cette époque où la licence était à 100 francs !). J'ai eu des maîtres d'armes supers, tous orientés fleuret mais on pouvait aussi faire du sabre. J'étais de plus en plus passionnée mais je n'aimais pas la compétition. Qu'il s'agisse de l'école, du piano, du sport, ce n'est pas dans ma mentalité. Arrivée minime, j'étais à 6h- 7h par semaine, je progressais pas mal. On m'a incité à faire de la compétition. Comme j'avais l'impression qu'on ne s'occuperait plus de moi si je refusais, à contre-cœur, je me suis exécutée pendant 2 ans et j'avais des résultats catastrophiques. J'ai tout détesté : moi, le regard de mes maîtres que j'adorais pourtant, les autres filles, les sandwichs, les trajets, le retour à l'entraînement le lundi... Pendant ces deux années, si je n'avais pas eu l'escrime dans la peau ou si je voulais être championne de quelque chose, je n'aurais plus jamais touché un fleuret. A ce propos, il y avait des fois où j'avais envie de faire du sabre ou de l'épée pour changer et le moins qu'on puisse dire c'est que je rencontrais une certaine perplexité (pour quoi faire ? ça sert à rien pour les compét' auxquelles tu participes...). Je suis venue de moins en moins puis une fois par semaine puis à la fac j'ai arrêté. Mais je pense que dans les 50%, d'autres arrêtent avant.

Je suis très contente que d'autres pays que ceux qui gagnent à chaque fois (dont la France) gagnent. Tant pis si je passe pour une mauvaise patriote. Je me dis que des images d'assauts vont être diffusées pour la première fois au Venezuela, c'est sûr. Et ça c'est cool. Alors que malgré les médailles d'escrime aux JO en France, les images de notre sport sont rares, médaille ou pas, ça change rien, les télé s'en foutent. La médaille d'or est trop galvaudée et l'équipe de France au relai de natation est plus sexy !

Enfin si le but est que tout le monde se passionne, que notre sport devienne puissant, les valeurs que l'escrime véhicule sont des atouts plus précieux que les médaillés. Aussi précieux que l'imagerie chevaleresque. Contrairement au foot, on ne voit personne insulter l'arbitre, se battre, cracher, crier des insultes sexistes et racistes, narguer un adversaire... Tu m'étonnes que les parents sont de notre côté ! La "mentalité" d'un sport compte énormément dans une stratégie d'attractivité. Surtout dans un contexte où les politicards commencent à prendre leur distance avec le foot justement en raison de cette "sale mentalité".

Date de publication : 03/08/2012 14:09
Haut


Re: JO Londres, fleuret dames
#41
Bavard
Bavard


Suivre le match en regardant le score et une piste bleue déserte c'était génial... Si ça vous gonfle utilisez ce formulaire pour dire le fond de votre pensée à France TV.
http://www.pluzz.fr/appftv/contact/?service=225

Date de publication : 02/08/2012 12:55
Haut


Re: Quelle est la recette d'une bonne politique sportive?
#42
Bavard
Bavard


A votre "il faut des médailles" je réponds "il faut du plaisir désintéressé". Les sportifs ne sont pas (ou ne devraient pas être) des investissements pour les sponsors à rentabiliser ou des outils de propagande nationaliste pour les gouvernements. Ils n'ont pas à être utilisés. L'idée c'est que la médaille reste un plaisir et non une obligation quasi-contractuelle ! C'est du délire cette obsession de la médaille, ça pue le nationalisme. Comment ne pas imaginer ensuite que les jeunes soient vus par leurs entraîneurs comme soit des "éléments avec qui il ne faut pas trop perdre de temps" soit comme "des futures bêtes de concours" pour remplir l'obligation de médailles de la mère patrie ? L'amusement, le plaisir passe au second plan. Et cette discrimination (dont l'entraîneur n'a pas toujours conscience) entre les "fournisseurs potentiels de médailles" et les autres "inutiles" les gamins la ressentent très bien. On ne peut pas dire que ça donne du plaisir à être à l'entraînement. La vidéo linkée est longue pour un forum. Mais je ne saurai que trop vous conseiller de la lire à partir de 1h02'30" Après avoir parlé du dopage, l'orateur explique comment les sportifs sont devenus une marchandise. Puis il explique comment De Gaulle qui a voulu obtenir des médailles en guise de pénis nationaliste du pays, a mis en place un système de tri des êtres humains, une machine à exclusion qui aboutit à cette forme d'eugénisme parfaitement acceptée.

Date de publication : 01/08/2012 00:40
Haut


Re: Quelle est la recette d'une bonne politique sportive?
#43
Bavard
Bavard


Oui bien. Mais a-t-on le droit d'avoir un autre avis que "une bonne politique sportive est celle qui rapporte un max de médailles ?" Je proposerai : une bonne politique sportive est celle qui rend les pratiquants heureux, contribue à une socialisation réussie, qui n'incite pas à la tricherie, à l'autodestruction ou à s'exiler fiscalement mais à rencontrer d'autres humains, d'autres cultures, à être maître de soi et content de soi et enrichir la communauté autrement que par un nationalisme d'illuminé... Le nombre de médailles, c'est le frisson en plus, la cerise sur le gâteau. Mais cette logique du grand nombre, ça fait penser à de l'élevage intensif, c'est à gerber. C'est utiliser autrui comme un moyen et non le considérer comme une fin. Bref, je suis plutôt de l'avis d'Anthony Pouliquen...
Bon j'arrête je vais passer pour un troll. Vive l'escrime.

Date de publication : 31/07/2012 18:25
Haut


Re: JO Londres 2012 : épée dames
#44
Bavard
Bavard


Merci pour vos réponses.

Date de publication : 31/07/2012 16:30
Haut


Re: JO Londres 2012 : épée dames
#45
Bavard
Bavard


Citation :
Le 1er exemple qui me vient à l'esprit est certains buts de foot marqués par une main qui n'était pas tout à fait là où elle aurait dû, par exemple...


Mmmm c'est de mon point de vue la principale différence entre le foot et l'escrime : le fair play. Enfin c'est ce que je croyais jusqu'à hier. Je suis peut-être trop candide. Je me souviens vaguement des précédents jeux avec une histoire de ce genre (piste mal isolée) et le tireur français avait annoncé non-valable une touche contre l'avis de l'arbitre qui la lui donnait, son adversaire a économisé son droit à la vidéo, le public a applaudi et moi je me disais "euh pourquoi ils applaudissent, c'est normal. Ils ont trop regardé de foot ces spectateurs..." Ceci dit, ma rancœur va plutôt vers le staff que vers les tireurs. C'est du 30-70 on va dire.

Date de publication : 31/07/2012 16:27
Haut


Re: JO Londres 2012 : épée dames
#46
Bavard
Bavard


Bonjour,

Je viens poser ma question ici car je ne trouve pas de réponse dans la presse, les journaleux étant aussi approximatifs que les time keepers des JO. Sur le site de la fédé allemande, on lit que c'est la règle d'ajouter une seconde (mon allemand n'est pas top j'ai peut-être mal compris). Heidemann le redit en interview. Est-ce vrai ?
Ensuite j'ai lu que selon la confédération européenne d'escrime, Shin aurait dû refuser de se remettre en garde lorsque l'arbitre a rajouté une seconde. Est-ce vrai ?


On nous apprend à respecter l'arbitre à l'école d'escrime, quoiqu'il arrive. Il est difficile cependant de ne pas mépriser l'arbitre qui a laissé tout le monde prendre les décisions à sa place au lieu d'activer son chrono et son cerveau en revisionnant. Mais je me suis par ailleurs souvenu de mes premières années d'escrime : on nous apprenait le fair play, à annoncer une touche, à saluer correctement, à signaler les touches indues bref à être honnête. On n'a pas la même initiation en Allemagne ?

Date de publication : 31/07/2012 15:22
Haut



« 1 (2)



Escrime-Info : Mentions légales