http://escrime-institut-ffe.fr/index.php/diplomes/dejeps/307-formation-des-maitres-d-armes-2020-2021
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Menu principal
Qui est en ligne
105 utilisateur(s) en ligne (92utilisateur(s) en ligne sur Forum)

Membres: 0
Invités : 105

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

Index du forum


Accueil » Tous les messages (Le_Farfadet_Spatial)

BasBas



Diplôme de maître d'arme en escrime artistique.
Accro
Accro



Salut à tous !

Claude Carliez m'a bien confirmé ce week-end que les rapières ne sont pas un équivalent d'initiateur, moniteur ou prévôt. La FFE c'est jusqu'alors toujours opposé à ce que l'on puisse devenir maître d'arme en EA sans être maître d'arme d'escrime moderne.
Claude m'a donc dit que pour pouvoir enseigner l'escrime artistique en étant rémunéré il fallait être maître d'arme d'escrime moderne. Par contre, rien n'interdis un maître d'arme de prendre qui il veut comme adjoint.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 30/04/2003 13:23
Haut


Des nouvelles sur les rapières.
Accro
Accro



Salut à tous !

Bon, j'ai vu Claude Carliez ce week-end. Je lui ais donc posé quelques questions sur les rapières.

Donc, il faut passer toutes les rapières dans l'ordre : impossible de passer la rapière d'argent sans être rapière de bronze par exemple. D'autre part, il a été décidé de séparer les passages de rapières des stages parce que cela prend trop de temps. Désormais, il y aura des sessions dont les dates seront communiquée par l'AAF. Il m'a parlé de deux par ans (pour l'instant).

D'autres informations sur le forum des maîtres d'armes - cela fera plaisir à Fratrus.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 30/04/2003 13:13
Haut


Re:
Accro
Accro


Citation :

cgv a écrit :
<hr>
Argh... là, c'est pas moi qu'a gourré !
Claude a fait celui de 1951 avec Gérard Philippe, c'est son fils Michel qui a fait le nouveau...


Ben si, t'a gourré ! En tout cas, ce me semble. Parce que la dernière fois (décembre dernier) que j'ai vu le Fanfan la tulipe avec Gérard Philippe, je n'ai pas vu de Claude Carliez dans le générique.

C'était ma contribution inutile. Sinon, je ne connais pas d'ouvrage récent sur l'escrime artistique, pour en revenir au sujet de départ.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial,
moins en verve en ce moment.

Date de publication : 30/04/2003 13:07
Haut


Brevet spécialisé.
Accro
Accro



Salut à tous !

Attention, il me semble qu'il y a un amalgame : Claude Carliez m'a déclaré - je n'étais pas le seul présent - que la rapière d'or était du niveau d'un prêvot - si je me souviens bien la phrase exacte était : "c'est du travail de prévôt." Il ne m'a pas dis qu'officiellement une rapière d'or était un prévôt d'escrime artistique. Encore une fois, je vais me renseigner, je le vois sans doute demain.

Ceci étant dit, je trouve que se sujet tourne en rond par une abscence remarquable : que pense les maîtres d'armes ? Une autre abscence dommageable à mon sens : qu'en pense la fédération ?

A bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 25/04/2003 16:01
Haut


Re: Valeur des rapières.
Accro
Accro


Salut à tous !

Quelle valeur ont les grades rapières ? Bonne question, je n'en sais rien... D'après Claude Carliez, la rapière d'or est du niveau prévot. Cela signifie-t-il que l'on peut effectuer le travail d'un prévot lorsque l'on est titulaire de ce grade ? Rien n'est moins sûr. Une fois de plus, je vais me renseigner mais je n'ai pas encore put voir Claude donc il faut attendre un peu.
Quand aux règles de sécurité, il y a un petit laïus là dessus sur le site de l'Académie. A ma connaissance, rien d'autre n'a été publié mais je demanderais.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial,
de passage

Date de publication : 22/04/2003 13:08
Haut


Vive les rapières d'or !
Accro
Accro



Salut à tous !

Cette fois, promis, ce sera plus court et il sera plus facile de suivre les circonvolutions de mon cervau débile - au sens premier du terme.

Donc, oui, on peu passer les grades "rapières." D'ailleurs, il y a eut un passage de grade récement, au court du stage de Nantes. Pour pouvoir le passer, il faut demander à l'AAF la date des prochains passage de grade. Je crois que c'est en fonction des demande. J'essaye de me renseigner un peu plus et de transmettre cela - mais il faudra attendre un peu.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial
et bavare.

Date de publication : 18/04/2003 13:07
Haut


Re: Vive les compétitions !
Accro
Accro


Bonjour à tous !

Voici pour moi l'occasion d'envoyer mon premier message sur ce forum. Sniff ! Je suis émus.

Par contre, quelle n'est pas ma surprise : les clichés ont la vie dure. Donc, escrime moderne et escrime artistique ne sont pas compatible, en fait elles se décréibilisent même l'une l'autre. Pire, il y a d'une part les atlèthes et de l'autre les "artistes" - utilisation des guillements nécessaire parce que le terme est sans doute trop noble. Cela me rappel un moderne - à prononcer avec un air de dédain ou de dégoût, c'est selon - qui était venu, un beau matin, suivre un entrainement d'escrime artistique. Persuadé qu'il ne ferait pas de sport, il était en jean et chaussure de ville et persuadé que de toute façons il serait au dessus du lot - parce que bon, lui il avait de la technique. Resultat, il a déchiré son jean, s'est foulé la cheville et le plus terrible, c'est qu'il se sentait comme un débutant.
Ceci dit, je ne jette la pierre à personne. Il est toujours plus aisé de critiquer. Simplement, il est sans doute bon de violenter un peu pour faire évoluer les mentalités, en espérant pas devenir aigri comme les vieux - Fratus, je plaisante et de toute façon on réglera cela entre nous mais pas sur le prés sinon cela va encore mal finir... pour moi.

Diantre mais où veux-je donc en venir et pourquoi poster ce message dans un thème parlant d'escrime artistique et de compétitions ? J'y arrive, même si les circonvolutions de mon esprit malade me font prendre quelques détours...
Une fois passées les remarques préliminaires de ce message, j'aimerais que nous nous penchions un peu à l'escrime artistique sans préjugé - ni pour, ni contre. Il s'agit finalement d'une discipline technique - si, bien plus que l'on ne se l'imagine souvent - et veritablement physique même si ce n'est pas de la même façons que l'escrime moderne. Finalement, cette discipline requiert les même qualités que le patinage artistique. De plus, quoiqu'on en pense, cette discipline n'est pas du tout incompatible avec le moderne parce que la base technique reste la même, à telle enseigne que les termes sont les même. En fait, la seul différence que je vois c'est qu'en artistique on cherche à montrer son action tandis qu'en moderne on cherche à la cacher ; ajoutons à cela qu'en moderne on se trouve dans un couloir tandis qu'en artistique on peu se trouver... dans n'importe quelle situation.
Ceci posé, grande est la tentation d'instaurer un championnat, d'autant plus que je soupçonne ces créateurs de songer que ce championnat pourra être une légitimisation de la discipline. Légitimisation auprès de la fédération d'escrime, bien entendu.
Mais finalement, quel est le but des participants à ces championnnats ? Je suis à peu près certains que, pour la majorité d'entre eux, ce qui les motive à faire de l'escrime artistique c'est le spectacle, ce qui est relativement éloigné de l'esprit de compétition. Alors, pourquoi participer à un tel championnat ? D'abord pour voir d'autre pratiquant, qui viennent montrer ce qu'ils font de mieux - en tout cas, l'esprit de solidarité qui régnait sur les derniers championnats et qu'a salué Claude Carliez (je met ce nom parce que je sais que c'est une bonne façons de faire en sorte que mon message soit pris au sérieux et parce que de plus le fait est vrai) semble témoigner en faveur de cet argument. Ensuite, la volonté de se surpasser plus que celle de gagner - sans faire de généralité, je sais que pour certains les championnats sont un moteur pour créer de nouveau spectacle techniquement et en terme de mise en scène toujours plus sophistiqués. Enfin, parce que c'est vendeur de marquer : "champion de France" ou "champion du Monde" (yallah !). A part cela, je ne vois pas grand chose. Principalement, je ne vois pas la motivation de s'opposer à des adversaires ni non plus de surclasser les dits opposants. De fait, il me semble que l'aspiration du pratiquant moyen d'escrime artistique est finalement assez éloigné du compétiteur, même s'il participe à des championnats. D'où ma première conclusion qui est de dire que de toute façons, même lorsque le nombre de pratiquants sera suffisant - après tout, cette discipline est en pleine expension - il me semble qu'il ne pourra jamais avoir un planing de compétition aussi important qu'en escrime moderne.
Alors, l'escrime artistique n'aurait-elle pas sa place dans les compétitions ? Que nenni, bien au contraire. D'une part, je pense que les raisons de venir en championnat que j'ai évoqués sont de bonnes raisons et donc qu'elles justifient de fait la compétition. De plus, il ne faut pas oublier le grave problème de l'escrime moderne : ce sport n'est absolument pas télégénique, puisqu'il est impossible d'y voir quoi que ce soit en vingt-cinq images par secondes - encart technique : la télévision tourne en vingt-cinq images par seconde tandis que pour le cinéma c'est vingt-quatre. Au contraire, l'escrime artistique est parfaitement télégénique. De même, l'escrime moderne n'est pas accessible au grand publique : on y comprend rien. Au contraire, le grand publique adhère très facilement à l'escrime artistique. Or, ne l'oublions pas, la pérénité d'un sport est fonction du nombre de ces membres. Comme le faisait remarquer Fratus, l'escrime artistique, les films de cape et d'épée, ammène beaucoup plus de monde à l'escrime que les performances de Brice Guillard (j'aime bien sa façon de tirer et c'est pour cela que je le cite ici). Or, quel meilleur moment de susciter des vocations que les championnat ? De fait, il me semble tout à fait approprié de présenter des numeros d'escrime artistique au court des championnat, pour amener le publique à venir - sanchant qu'il serait bon ensuite de se donner la peine de lui expliquer un peu ce qu'est que l'escrime moderne. De même, puisque nous faisons tous de l'escrime, ne serait-il pas cohérent - à terme puisque ce n'est évidemment pas possible pour l'instant - d'organiser en même temps et au même endroit les championnat de France ou du Monde d'escrime moderne et d'escrime artistique. En tout cas, ceci me semble tout à fait logique.

Bien, je remercie ceux qui ont lu jusqu'au bout de ce long message et applaudis ceux qui ne se sont pas perdu dans les méandres de mon esprit malade.

A bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 15/04/2003 16:00
Haut



« 1 ... 7 8 9 (10)



Escrime-Info : Mentions légales